Zoé Bayard

La peinture est la découverte de soi. L’artiste peint ce qu’il est. Jackson Pollock

Zoé Bayard, dite Zoé B, est une artiste peintre française, née à St-Malo en 1968. Elle vit et travaille actuellement en Vendée. Zoé B à la fibre créative dans son ADN. Dans son enfance, elle dessine pendant des heures et garde précieusement ses nombreux dessins dans un tiroir. Sait-on jamais. Elle débute l’aquarelle à l’adolescence et, dès lors, son goût pour la peinture deviendra son socle, son pilier et son moyen d’expression privilégié. En 1995, un événement personnel marque un tournant dans sa vie. L’art devient alors son refuge, « sa première thérapie », comme elle le dit si bien.

À cette même époque, elle se passionne pour la psychologie et l’humain. Zoé B entreprend alors des études de psychologie et se lance corps et âme dans une carrière de psychanalyste en Rêve Éveillé Libre, méthode dans laquelle la personne atteint naturellement un état de conscience modifiée, entre la rêverie et le rêve nocturne. Elle se consacre pleinement à cette activité pendant plus de dix ans.

VOIR TOUTES SES OEUVRES

C’est en 2005 que Zoé B a découvert la calligraphie avec Frank Lalou. Cette technique, qu’elle a exercée pendant plus de dix ans, lui a enseigné la concentration dans le geste et l’intensité du trait. Elle l’applique aujourd’hui dans sa peinture. En 2018, elle arrête son métier pour se dédier à plein temps à sa carrière artistique. Elle fait ses premières expositions en autodidacte. En solo, ou dans des expositions collectives, elle parcourt la France et participe à de nombreux salons pour présenter et exposer ses créations au public. Son travail sera récompensé et reconnu par ses pairs. Ainsi, en 2018, elle reçoit le Prix du public et le 2e Prix du jury Vent des Arts à Danvix. En 2020, son talent est récompensé par le Premier prix peinture Melusin’art de Vouvant et par le Prix d’excellence au salon de La Rochelle. En 2022, elle est le « Coup de cœur » d’Hervé Bastien, directeur de l’hôtel Le Castel Marie-Louise de La Baule.

Zoé B commence toujours ses œuvres par le figuratif, en dessinant et en travaillant minutieusement les ombres et les détails. « J’entre petit à petit en communion avec mon personnage. Un dialogue se crée. C’est un moment précieux pendant lequel je sais qu’il me faut attendre, patiemment, que quelque chose de fort advienne. », explique Zoé. L’abstrait arrive dans un second temps. À ce moment-là, « ma peinture n’est que lâcher prise et spontanéité. Je ressens comme une urgence à coucher sur la toile les formes, les couleurs et les émotions qui jaillissent spontanément. J’utilise pour cela la méthode du Dripping, qui consiste à projeter la peinture sur la toile pour obtenir des superpositions de matière. » Sa série Infinitif est constituée de portraits de femmes réalisés au fusain et technique mixte. Il s’en dégage quelque chose de primitif, presque animal pour certains. Les Précieuses, quant à elles, sont plus minérales et sereines, comme si elles avaient achevé leur thérapie picturale. L’artiste et la thérapeute ne sont qu’une.

recommander Zoé B. a vos ami(e)s


Vous désirez faire connaître cet(te) artiste à un(e) ami(e). Merci de le faire en utilisant ce formulaire de recommandation. Votre ami(e) recevra un message de votre part avec le lien vers cette page.
Nom de votre ami(e) * :
Mail de votre ami(e) * :
Votre nom * :
Votre email * :
Message :
Contrôle Anti-Spam
Combien font 9+ 3 * :
 

TEMOIGNAGES

Initialement de formation psychanalytique, Zoé B tend vers un art d’expression de l’inconscient et du rêve. A travers ses œuvres elle souhaite traiter du problème intrinsèque des arts de nos jours, qui est la dualité objectivité-subjectivité à travers un médium Son art dépeint sa quête de sens à la recherche de son Elle intérieur, de la spiritualité du monde et de la complexité du conscient et surtout de l’inconscient qui peuple l’humanité. Comme l’a si bien exprimé Ernst Gombrich « Si l’on veut bien faire taire tout préjugé et laisser libre cours à la fantaisie, on peut accéder à l’état de rêve du peintre ». Ici, loin de tout préjugé, l’œuvre semble réellement dépeindre les rêves.
Léa Mannoni, Curatrice d’Art
Zoé B psychanalyste et artiste peintre installée au coeur des hommes. Si l'on utilise l'apocope "psy" ,j'ai connu dans ma profession de nombreux psy / chanalistes /chologues / chiatres /chothérapeutes etc .........Mais ils manquaient de poésie........... Dans une autre vie ,j'ai croisé beaucoup d'artistes ,connus ou pas ,se prenant au sérieux ou pas ,mais assez peu m'interpellaient. Plus tard j'ai croisé Zoé B, ses calligraphies , sa peinture coulée ,symbole du temps qui passe , sa personnalité , son analyse de la vie qu'elle sait si bien transposer sur ses toiles ........... Heureux qui comme Ulysse a fait son long voyage ……….
François Dehergne